AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

(jace) out of reasons to care

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jace Keating
[baby, it's cold outside]
avatar
Messages : 2
Id card : sc, @ishtar.
Pseudo : naya / babysteps.
Age : thirty two according to his id, twelve according to his siblings and friends.
Work|Studies : pediatrician, co-owner of the practice he works at.
Statues : married his high school sweetheart who recently fucked off across the globe with his best friend.
In your pocket : car keys, wallet, an old pic of his parents, his wedding band (a pocket full of regrets, could be a song).

♡ DIVINE COMEDY.
Wishes:
Relationships:
Rp availability: fr/en, (○○○)

MessageSujet: (jace) out of reasons to care Sam 28 Jan - 19:19

jason keating
[painfully he changed is to was]
© tumblr.

[surnom] jace, qu'il utilise au quotidien depuis des années, pour se détacher du prénom offert par ses parents, trop douloureux. [âge, lieu de naissance] trente-deux ans, né un vingt-quatre février à sitka. bientôt trente-trois, donc. [origines, nationalité] fils d'une canadienne et d'un américain, détenteur d'un passeport américain. [occupation] pédiatre. [statut civil] marié, abandonné récemment par sa femme qui a décidé de partir à l'autre bout du monde avec son meilleur ami. [situation familiale] une grande fratrie, la fratrie orpheline de sitka. des frères et sœurs plus jeunes que lui, dont jace s'est longtemps senti responsable malgré la présence de sa tante. [orientation sexuelle] hétérosexuel. [péché mignon] le café viennois. seules ses études de médecine l'empêche d'en boire quotidiennement. il s'autorise une tasse par semaine, dans son café préféré, et il l'engloutit jusqu'à la dernière gorgée. il va même jusqu'à essuyer le fond de la tasse pour ne pas en perdre une goutte. [objet fétiche] sa liseuse, offerte par sa tante qui n'a cessé de se plaindre du caractère exponentiel de sa bibliothèque. [saison préférée] le printemps. [a sitka depuis] toujours.[traits de caractère] sociable, souriant, ancien gamin turbulent devenu un homme bien, fiable. à l'écoute d'autrui mais peu expansif quand il s'agit de parler de lui-même. généreux, un peu trop peut-être, un rien torturé par l'idée de ne pas pouvoir en faire assez, d'être à nouveau impuissant. rancunier, incapable de pardonner le moindre affront, sauf quand il s'agit de la famille, peut-être. exigeant, plus avec lui-même qu'avec les autres au fond, se perd parfois dans ses retranchements sans s'en rendre compte. supporte mal la solitude, refuse d'être traité avec l'excès de délicatesse qu'on réserve aux enfants et aux traumatisés. passionné par son job, fait preuve d'une grande patience, autant au boulot qu'à la ville.  [groupe] dawn.

□ i'm only human after all, don't put the blame on me.
[le passé] jace avait des parents, comme tout le monde. une mère et un père aimants, des gens simples et bons, se donnant corps et âmes à leurs enfants. des gens normaux qui n'avaient pas leur place dans une grande tragédie. ça n'a pas empêché le destin de leur jouer un putain de sale tour. un poids lourd imprudent (ivre aussi, a-t-on appris un peu plus tard, ivre et pressé de retrouver sa fille première née, l'ironie) par une nuit pluvieuse alors qu'ils rentraient d'un match de hockey et la vie de jace a basculé. celles du reste de la tribu aussi, c'est vrai. mais c'était son match que ses parents avaient tenu à voir, c'était de son match qu'ils rentraient tous. un match pour lequel il n'avait joué que cinq minutes à peine. il était à l'arrière, il n'a rien vu venir. son père et sa mère non plus, remarque. mais eux n'ont rien vu de plus. lui a assisté à l'interrogatoire, aux funérailles, aux rumeurs. aux pleurs de ses frères et sœurs, aux mines graves de ses oncles et tantes. il a survécu et il a été témoin de l'avenir dont ce camion a privé ses parents. et le plus triste, le plus dur dans tout ça, c'est que le type en face s'en est sorti. [la famille] on est très soudé, chez les keating. on mange tous ensemble tous les dimanches midis. on se retrouve chaque été chez les uns ou les autres pour le quatre juillet. on célèbre thanksgiving et noël à vingt, trente, parfois plus. la famille, c'est sacré chez les keating. d'ailleurs, lorsque jace et sa fratrie ont perdu leurs parents, tous leurs oncles et tantes leur ont ouvert leur foyer. mais c'est chez la sœur de sa mère qu'ils ont trouvé refuge. personne ne leur en a voulu, au contraire. on les a aidé, on les a aimé, on les a étouffé de l'amour que leurs parents ne pouvaient plus leur prodiguer. [sitka] jace a grandi à sitka. il s'y est écorché les genoux, y est tombé amoureux, y a hurlé sa rage. après la disparition de ses parents, il a pensé à partir, à rallier le continent et à mettre son passé derrière lui. mais il aime cette ville, il est fait pour y vivre et chaque fois qu'il s'est absenté, pour quelques jours ou plus longtemps, il est toujours revenu. [gigi] elle était belle, elle était douce, elle était faite pour lui et il l'a ramenée à sitka, après l'université. grossière erreur, putain d'erreur. il ne sait pas exactement quand elle a cessé de l'aimer au profit d'un autre, il sait simplement qu'il l'aime encore. il la déteste, passe ses nuits à la maudire mais qu'est-ce qu'il l'aime. ils étaient heureux, du moins jace le pense-t-il. ils voulaient des enfants, trois, peut-être plus. il aurait cherché à lui offrir la lune si elle lui avait demandé. et elle est partie, avec son meilleur pote. [leopold] l'ami de toujours, le frère d'une autre mère. ils se sont murmurés des millions de promesses étant mômes, les ont tenu à l'adolescence pour finalement les violer à l'âge adulte. jace ne lui pardonnera jamais de lui avoir brisé le cœur. [le hockey] il a l'impression d'avoir passé toute son enfance à y jouer, toute son adolescence à espérer en vivre plus tard. un rêve qu'il a abandonné le soir où ses parents sont morts. jace a raccroché son casque pour enfiler sa casquette de chef de famille. trop tôt, trop vite. il regrette, parfois. tellement qu'il refuse de parler hockey avec qui que ce soit. [être médecin] vocation tardive, à force de passer ses journées d'exclusion avec sa tante, infirmière au grand cœur. jace a toujours été proche de ses frères et soeurs, tous plus jeunes, toujours été à l'aise avec les enfants, toujours portant l'un ou l'autre de ses cousins lors des réunions de famille. alors il est devenu pédiatre. plus facile à dire qu'à faire, bien sûr, et il a galéré. il se souvient des nuits blanches de révision, de stress, et le soulagement post-examens. il ne regrette rien et il se félicite chaque jour de ne pas avoir baissé les bras. il est co-propriétaire de son cabinet, a une liste de patients longue comme le bras et ça demande de l'investissement, c'est vrai mais il est ravi de se donner jour après jour. [la paternité] gigi ne pouvait pas avoir d'enfant et jace, lui, crevait d'envie de devenir père, à vingt ans quand ils se sont rencontrés, à vingt-cinq quand ils se sont mariés, à trente quand ils ont lancé les procédures d'adoption. aujourd'hui, jace se retrouve seul, avec une demande acceptée sur les bras et une gamine qui arrive chez lui sous peu. et il est complètement terrifié. [la maison] jace a hérité de la maison de ses parents, où il s'est installé après ses études. une partie de la tribu l'a rejoint, les plus âgés ont gardé leur indépendance. [gamin à problèmes] (en cours)

IT'S THE SAME OLD TALK

[pseudo, prénom] babysteps, naya. [âge, pays] dix-huit piges (ou presque), france. [avatar] sam claflin. [type de personnage] inventé. [commentaires] j'aime beaucoup les couleurs, j'adore le choix de lieu, voilà, keurkeur, tout ça. [autre] je suis un peu occupée entre les révisions et mon job, mais j'ai craqué comme ça m'était pas arrivé depuis un moment, et comme je joue plus mes persos sur des forums, bref, je suis toute à vous (mon corps, mon lit, mes draps, tout ça, bref).

_________________
(...)


Dernière édition par Jace Keating le Dim 29 Jan - 22:03, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus Solheim
[baby, it's cold outside]
avatar
Messages : 123
Id card : josefine pettersen (entre deux mondes).
Pseudo : laurie (valkyrja).
Age : almost twenty years old.
Work|Studies : english student. singer in her spare time.
Statues : not interested, she says.
Address : #14, seward avenue.
In your pocket : red lipstick, guns n' roses plectrum, phone, keys and stuff.

♡ DIVINE COMEDY.
Wishes: find her way through ice.
Relationships:
Rp availability: fr, on. (○○○)

MessageSujet: Re: (jace) out of reasons to care Sam 28 Jan - 22:07

sam
bienvenue I love you

_________________

i should have seen it from the start that you would rip my heart to pieces and then throw it into the trunk of your car, drive to the edge of the city, erasing any trace we were together before you felt guilty.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jace Keating
[baby, it's cold outside]
avatar
Messages : 2
Id card : sc, @ishtar.
Pseudo : naya / babysteps.
Age : thirty two according to his id, twelve according to his siblings and friends.
Work|Studies : pediatrician, co-owner of the practice he works at.
Statues : married his high school sweetheart who recently fucked off across the globe with his best friend.
In your pocket : car keys, wallet, an old pic of his parents, his wedding band (a pocket full of regrets, could be a song).

♡ DIVINE COMEDY.
Wishes:
Relationships:
Rp availability: fr/en, (○○○)

MessageSujet: Re: (jace) out of reasons to care Sam 28 Jan - 22:09

je te retourne le compliment, parce que josefine est juste adorable, et puis noora bb, i have so many feelings right now (fun fact, j'avais craqué pour ton pré-lien il y a quelques jours en arrière, mais je n'étais pas en france à ce moment-là et c'était super chaud de s'inscrire, et il m'est passé sous le nez, évidemment story of my life really).

sinon, merci beaucoup I love you

_________________
(...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venus Solheim
[baby, it's cold outside]
avatar
Messages : 123
Id card : josefine pettersen (entre deux mondes).
Pseudo : laurie (valkyrja).
Age : almost twenty years old.
Work|Studies : english student. singer in her spare time.
Statues : not interested, she says.
Address : #14, seward avenue.
In your pocket : red lipstick, guns n' roses plectrum, phone, keys and stuff.

♡ DIVINE COMEDY.
Wishes: find her way through ice.
Relationships:
Rp availability: fr, on. (○○○)

MessageSujet: Re: (jace) out of reasons to care Sam 28 Jan - 23:06

oh, je vois
hâte de découvrir ce personnage en tout cas I love you

_________________

i should have seen it from the start that you would rip my heart to pieces and then throw it into the trunk of your car, drive to the edge of the city, erasing any trace we were together before you felt guilty.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (jace) out of reasons to care

Revenir en haut Aller en bas

(jace) out of reasons to care

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» pas le moral
» m city ou urban?
» 2ne1 (K-pop) Juste parce qu'elles sont extra!
» quelle tasse ?
» (+) life’s too short to even care at all (maysilee)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WILDEST DREAMS. :: Happily ever after :: Give me the truth-